La Catalogne est l’une des premières destinations touristiques en Espagne (près de 15,5 millions de visiteurs étrangers en 2013), et ce n’est pas étonnant, car la Catalogne a tout pour plaire! Et que dire de Barcelone? Cette ville qui ne dort jamais, avec un arrière-pays débordant de charme, les superbes plages de la Costa Brava, et un époustouflant éventail de trésors artistiques, allant des magnifiques églises romanes aux plus grands noms de l’art moderne et de l’architecture : Dalí, Picasso, Miró, Gaudí, Tàpies,… C’est avant tout cette culture, d’une richesse étonnante, qui a façonné l’identité de la Catalogne.

sagradafamilia

Le centre historique de Barcelone se dessine autour de la Rambla, passage animé qui débute à la Plaza Cataluña et qui se termine au Port de Barcelone, ses peintres, ses musiciens de rue et ses statues humaines, sauront vous captiver.

Les balades à Barcelona ne cessent de nous impressionner. Des édifices comme la Sagrada Familia ou la Pedrera font, à leur création, l’effet d’une bombe. Ils viennent d’un mouvement artistique révolutionnaire, le Modernisme. Ce style inspiré par la nature et les formes organiques, qui s’expriment à travers le design et l’architecture, sera reconnu internationalement lors de l’Exposition universelle de 1888.

 

Antoni Gaudí
, évoque à lui seul la figure de Barcelone.casabatllo On perçoit l´empreinte de cet architecte aux quatre coins de la ville. Passeig de Gracia, ne manquez pas la visite de la Pedrera, dont les cheminées ondulantes rappellent des soldats montant la garde. Durant le mois de juillet, la terrasse reste ouverte le soir. Idéal pour boire un verre dans ce décor féerique. Voir également la maison Batlló, elle se distingue aujourd’hui par son extraordinaire façade. Le Parc Güell, avec ses bancs de mosaïque qui surplombent Barcelone, vaut également la peine d’être vue.

casacalvetOutre ces grandes réalisations, Gaudí a imprimé sa marque sur les trottoirs de la ville, sur les réverbères (Plaça Reial), il a construit des maisons pour des particuliers comme la Casa Vincens (rue les Carolines), le Palais Güell (rue Nou de la Rambla), la Casa Calvet (rue Casp).

Plus d’un siècle après l’ère Moderniste, Barcelone connaît une impulsion dans le nouveau port olympique. L’organisation des Jeux Olympiques de 1992 a été l’occasion d’un lifting. Jusqu’à maintenant, le bord de mer était lié au transport et à l’industrie, mais le nouveau plan d’urbanisation a permis à Barcelone de renouer avec la mer et de transformer la ville.

Situé entre la plage de la Barceloneta et celle de Nova Acaria, le Port Olympique occupe une surface de 25 hectares gagnés sur la mer, aménagés pour le nautisme et pour les nuits sans fin, car plusieurs restos avec terrasse et discothèques ont ouverts.
 
Barcelone poursuit sa rénovation. En 2004, l’organisation du Forum des cultures a permis de revitaliser le vieux quartier industriel de Poblenou. Le Forum en lui-même est un immense Palais des congrès pouvant accueillir jusqu’à 15 000 personnes. C’est ici que se tiennent au printemps le festival Primavera Sound, ou encore la Feria de Abril de Catalogne. Juste en face, le triangle bleu accueille désormais le musée d’Histoire naturelle.

Plus récemment, c’est autour de Diagonal, entre Glories et la mer, que les choses bougent. Tout un quartier technologique, avec des industries en rapport avec la communication, l’audiovisuel ou la biomédecine, est en train de sortir de terre. Baptisé Districto 22 @, ce plan d’urbanisation a permis la réhabilitation du quartier de Poblenou.

torreagbarDans ce nouveau quartier on peut également y voir la grande Torre Agbar, qui culmine à 144 mètres. Un peu plus loin, un grand parc longe l’avenue, le parc central del Poblenou. Le soir, il peut être intéressant de se rendre du côté de la rambla Poblenou, très animée avec ses petits bars et restaurants, sans être bondée.