Le parc Güell est l’une des réalisations de l’architecte Antoni Gaudi et fut édifié entre 1900 et 1914. Ce devait être à l’origine une cité-jardin que Eusebi Güell, lui avait demandé d’édifier sur une colline du Sud de la ville (El Carmel).
Elle devait comporter une chapelle et en tout 60 maisons. Mais le coût de construction augmenta dans de telles proportions que seules furent achevées deux maisons et le parc. Ce dernier devint propriété de la ville de Barcelone en 1923.

Le parc Güell est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1984.  Aménagé sur 37 hectares et l’un des derniers projets d’Antonio Gaudí. Il nous renvoie dans un conte de fées pour enfants, avec ses maisons en pain d’épices, ses bancs en serpentin et sa Salamandre en mosaïque qui vous accueille à l’entrée.  En plus du musée de Gaudi, à l’entrée, vous pourrez apprécier le mélange de nature et d’architecture que Gaudí maitrisait avec tant de succès.  La maison-musée de Gaudí, dans le parc Güell a été construite par Francesc Berenguer, un collaborateur de Gaudí. Gaudí y vécut ses dernières années.

Ce musée comprend une importante collection d’œuvres de Gaudí et de certains de ses employés.  Ce musée est réparti sur trois étages dont deux consacrés à Gaudí.  Au rez-de-chaussée se trouvent une exposition de meubles conçus par Gaudí pour les maisons Batlló et Calvet et au premier étage le bureau et la chambre de l’artiste.

Comment s’y rendre :

    • Il est plus facile d’y accéder par bus que par métro, les stations de métro étant assez éloignées.
    • La plus proche des sation de métro est Vallcarca, à 10 minutes de marche avec un escalier mécanique sur la partie de la montée la plus abrupte.

Il y a également le métro Lesseps, qui est un tout petit peu plus loin.

Il est à noter que le parc Güell est maintenant payant.

Le prix en 2014 pour un adulte est de 7€ si l’achat se fait par internet, sinon sur les lieux, le prix est à 8€ (à confirmer). De plus, il y a un maximum de 400 personnes chaque 30 minutes.